Firefox 66 sur la route !


  • Prédateur

    La version 66 de Firefox a été publiée le 19 mars 2019.

    Les principales nouveautés amélioreront votre confort (autoplay bloqué sur les versions bureau et Android, scrolling d’une page en cours de chargement optimisé pour éviter les sauts sur la version bureau), votre productivité (recherche possible à travers les onglets ouverts sur la version bureau, prise en charge préliminaire de la Touch Bar des Mac), sans oublier les performances et la sécurité !

    Nous évoquerons aussi les avancées dans l’implémentation du moteur de rendu graphique WebRender, et un nouveau projet d’envergure : Fission.

    Comme d’habitude, le détail des nouveautés suit ci-dessous.

    Sommaire

    Quoi de prévu pour 2019 ?

    Concernant le renforcement des options en matière de lutte contre le pistage, ce billet officiel définit ce que Mozilla entend par « bloquer par défaut » à l’avenir. Dans cet autre billet Mozilla s’adresse aux éditeurs de site pour leur expliquer que cette stratégie anti-pistage devrait impacter financièrement principalement les sites tiers (autrement dit les régies publicitaires) tandis que la relation éditeur/utilisateur en sortira assainie. Un peu de pédagogie ne peut pas faire de mal.

    Passons aux nouveautés de la version 66.

    Nouveautés pour le bureau

    Citons :

    • le rendu du scrolling a été amélioré pour éviter les décalages intempestifs lorsque la page est en cours de chargement ;
    • possibilité de faire une recherche parmi les onglets ouverts via le menu contextuel des onglets ;
    • détection et alerte contre les attaques de l’homme du milieu (MITM) (lire l’article de Numerama ou le rapport de bogue) ;
    • les sons et les vidéos sonorisées d’une page Web ne sont plus lancés automatiquement par décision du titulaire du site : Firefox les bloque par défaut, jusqu’à ce que l’utilisateur active le son ou la vidéo manuellement d’un simple clic. S’il le souhaite, l’utilisateur peut autoriser, site par site, la lecture automatique de telles ressources (et ainsi créer une « liste blanche » de sites autorisés à lancer automatiquement des ressources sonores) (lire le billet de blogue officiel) ;
    • performances sensiblement améliorées (et consommation mémoire réduite) pour les extensions grâce à un nouveau backend (à savoir IndexedDB) pour l’API WebExtensions storage.local (plus ici) ;
    • le nombre de processus simultanés maximums en charge du rendu passe à 8 ;
    • nouvelle page about:privatebrowsing (avec recherche possible) ;
    • prise en charge basique de la Touch Bar des Mac ;
    • La barre de titre est cachée par défaut sous GNOME pour correspondre aux lignes directrices de cet environnement ;
    • un bogue qui ralentissait Firefox sous GNU/Linux à l’ouverture de la fenêtre de dialogue de téléchargement a été corrigé.

    Nouveautés pour Android

    Citons :

    • possibilité d’ouvrir des fichiers depuis un support de stockage externe comme une carte SD ;
    • l’autoplay est bloqué par défaut. Un site peut enclencher l’autoplay après que l’utilisateur a interagi avec le lecteur de médias.

    Actualités afférentes

    Lettre ouverte de Mozilla à Facebook …

    … pour éviter les campagnes de désinformation ciblées et plutôt promouvoir la transparence, le choix et le contrôle. Elle est lisible en français ; une mise à jour a été effectuée le 12 février 2019 avant les élections européennes.

    Projet Common Voice (mutualiser nos voix)

    Mozilla vient de mettre à la disposition du public le plus grand jeu de données de voix humaines disponible, en dix-huit langues différentes, ce qui représente près de 1 400 heures de données vocales sous licence CC0 enregistrées par plus de 42 000 contributeurs (lire l’annonce officielle).
    Cette initiative vient s’ajouter à une autre de Mozilla : le projet DeepSpeech de moteur open source de reconnaissance vocale.

    Avancées concernant WebRender

    Après le remplacement du moteur de style de Firefox par celui du projet Servo (Quantum CSS, intégré à la version 57), le remplacement du moteur de rendu graphique de Firefox par (WebRender) (issu du même projet Servo) est en cours. Lequel a d’ores et déjà été activé par défaut pour certaines configurations (les utilisateurs de Windows 10 possédant une carte NVIDIA) depuis la version 64 Nightly de Firefox. Depuis fin janvier, c’est au tour des utilisateurs de Windows 10 possédant certaines cartes AMD et tournant sous Nightly de profiter de WebRender par défaut. Les possesseurs de puces graphiques Intel intégrées devraient suivre.
    L’équipe vise un déploiement dès la prochaine version (67) de Firefox pour les configurations ayant passé les tests.

    Pour ce qui concerne notre OS préféré, des bogues touchant WebRender sous Wayland sont en train d’être travaillés (voir le rapport de bogue centralisateur correspondant).

    Quoi d’autre dans les toutes prochaines versions de Firefox ?

    Ce billet d’étape nous révèle l’important travail en cours pour accroître tous azimuts les performances de Firefox. L’autre chantier c’est le gestionnaire de mots de passe Lockbox développé pour iOS et Android qui est en train d’être porté sous forme de WebExtension pour la version bureau.

    Cet autre billet d’étape révèle que les versions Nightly peuvent bloquer, d’après une liste, les logiciels connus de prise d’empreinte numérique (fingerprinting) et de cryptominage :
    options de Firefox Nightly contre la prise d'empreinte digitale du navigateur et le cryptominage

    En activant la préférence privacy.resistFingerprinting.letterboxing, la version 67 pourra contrer certaines techniques de prise d’empreinte numérique en contraignant le redimensionnement de la fenêtre du navigateur à des multiples de 200 x 100 (

    ) (Tor Browser avait déjà mis en place des contre-mesures sur ce point critique, plus simples techniquement mais plus contraignantes pour l’utilisateur). Notez les marges grises autour de la page web :
    Letterboxing dans Firefox contre la prise d'empreinte numérique du navigateur

    Firefox Send

    La nouvelle fonctionnalité de Firefox n’est pas là où on l’attend : c’est un service de partage de fichiers sous la forme d’un site web. Ce service est ouvert à tout le monde, limité à 1 Go par fichier (ou 2,5 Go si l’émetteur a un compte Firefox). Ce service offre un chiffrement de bout en bout pour une confidentialité totale, avec de nombreuses possibilités de suppression automatique du fichier : après un certain nombre de téléchargements ou un certain délai (24 heures au maximum, mais jusqu’à 7 jours si l’émetteur a un compte Firefox). Cela se passe à l’adresse https://send.firefox.com et vous pouvez consulter le communiqué de presse en français pour plus de détails.
    On pourra toutefois regretter l’absence d’intégration à l’interface de Firefox !

    Projet Fission : une nouvelle étape pour Firefox

    Le blog.mozfr résume l’annonce officielle (licence Creative Commons CC By-SA 4.0+) :

    [Le projet Fission] vise à une isolation complète des sites. Cette nouvelle évolution des processus de Firefox, après Electrolysis qui séparait le contenu et l’interface (chrome), séparera les iframes intersites en différents processus de leur frame parent. Cela permettra de prévenir les failles de violation de la politique de même origine (same-origin policy), telles que celles vues dans le cadre des attaques appelées Spectre et Meltdown.

    Sur Developpez.com un article détaille bien cette sécurisation à venir déjà présente sur Google Chrome.

    Firefox 15.0 pour iOS

    Le 14 février est sortie la nouvelle version de Firefox pour iOS (qui doit hélas utiliser WebKit le moteur de rendu de la plateforme, au lieu du moteur de rendu propre à Firefox), avec une nouvelle présentation des menus et options, un mode de navigation privé persistant après la fermeture du navigateur, et de nouvelles possibilités d’organisation des onglets lors de leur ouverture (lire le billet officiel en anglais).

    La version Wayland de Firefox dans Fedora 31

    Fedora 30, prévue en mai, devait embarquer par défaut la version Wayland de Firefox. Finalement ce serait dans la version 31.

    Parution de la version 1.9 de l’extension Copy PlainText

    La version 1.9 de l’extension libre Copy PlainText pour Firefox est sortie, qui ajoute une fonctionnalité que j’attendais : outre la désormais classique entrée du menu contextuel Copy PlainText, l’extension ajoute désormais la très pratique entrée Paste PlainText : quand on a oublié d’utiliser la fonction lors du copier, on peut à présent se rattrapper lors du coller !
    Je ne peux décemment reprocher à cette super extension rien d’autre que son icône qui dénote dans mon environnement GNOME…

    L’EFF alerte sur le fait que DarkMatter contrôle un certificat intermédiaire de DigiCert appelé QuoVadis

    Pensez à révoquer vos certificats QuoVadis !

    Chrome est le nouvel Internet Explorer 6

    Après la toute récente décision de Microsoft d’abandonner, au sein d’Internet Explorer, son propre moteur de rendu des pages Web au profit de celui de Chrome, voilà t-y pas que Skype (qui appartient à présent à Microsoft) semble désormais n’être plus développé que pour Chrome😕

    Contribuer aux dépêches sur Firefox

    Pour contribuer à la prochaine dépêche sur Firefox 67, c’est par ici !

    Télécharger ce contenu au format Epub

    Commentaires : voir le flux atom ouvrir dans le navigateur

    https://linuxfr.org/news/firefox-66-sur-la-route


Log in to reply