Financement participatif pour Akira


  • Prédateur

    Akira est un projet ambitieux de logiciel libre de conception graphique d’interfaces mobiles ou Web (UI/UX) pour GNU/Linux visant à proposer une alternative viable et professionnelle à des logiciels propriétaires comme Fetch, Figma, Gravit Designer ou encore Adobe XD. Akira a choisi des licences libres GPL v3 et CC-By-SA 3.0.

    Vous voulez en savoir plus ?

    En quoi l’approche d’Akira est‐elle différente par rapport à des logiciels libres déjà existants dans le domaine du graphisme, comme Inkscape, Glade ou QML Editor ? L’appel à souscription répond à cette question de la façon suivante :

    « Elle est radicalement différente à tous les niveaux, dans sa finalité, comme dans les usages que nous sommes en train de construire.

    Alors que des outils comme Glade ou Qt Creator sont utilisés pour générer du code et créer des interfaces utilisateurs fonctionnelles qui utilisent des outils spécifiques comme GTK ou Qt, Akira est un outil de développement plus général, pour concevoir ces interfaces avant leur implémentation — il est utilisé [en fait] pour créer des pré‐maquettes, des visualisations et des images vectorielles.

    Inkscape est un excellent outil graphique vectoriel, mais il est surtout axé sur la conception d’éléments graphiques pour l’impression, et son interface utilisateur n’est pas idéale. L’utilisation de Figma ou Sketch, montre une approche globale différente du processus créatif, ces outils sont plus intuitifs et naturels à utiliser par rapport à Inkscape.

    C’est ce qu’Akira s’efforcera de faire. »

    Première approche visuelle pour l’interface

    Détain

    Le projet Akira est ambitieux, de par l’ampleur du chantier, mais aussi parce qu’il s’attaque à un domaine (la conception graphique) où règnent depuis longtemps en maîtres les logiciels et les plates‐formes propriétaires (Windows et macOS). Porté par des graphistes et développeurs de l’équipe d’elementary OS et de la Fondation GNOME, il vise à créer un outil de conception de niveau et de qualité professionnels qui permettra aussi aux designers graphiques de travailler exclusivement sous GNU/Linux.

    « L’Open Source est une question de liberté. L’objectif d’Akira est de donner la liberté aux créateurs qui veulent utiliser l’Open Source. Je suis moi‐même un utilisateur de [GNU/]Linux, et ce depuis des années, mais je suis le premier à admettre que l’état actuel de [GNU/]Linux pour le Desktop ne permet pas aux concepteurs d’être productifs et compétitifs dans un monde dominé par des applications propriétaires extrêmement rapides, fiables et modernes tournant sous macOS et Windows. L’objectif unique d’Akira est de changer radicalement cet état de fait. » — Alessandro Castellani

    Le logiciel est développé en Vala et GTK (de ce que j’ai compris) et aura une interface native pour elementary OS (et sans doute GNOME) et une version universelle via Flatpack.

    Akira a besoin de moyens pour que ses développeurs puissent travailler à plein temps sur le projet et pour pouvoir proposer dans les prochains mois une première version à l’évaluation de la communauté. Ces quatre développeurs ont donc lancé une souscription suivant le modèle du financement participatif.

    Objectif : 49 601 US$ de chiffre d’affaires (soit environ 43 430 €) d’ici un peu moins d’un mois. Il a déjà dépassé 10 000 €, avec 400 participants au 7 février, pour une fin déterminée au 4 mars.

    Mascotte d’Akira

    Télécharger ce contenu au format Epub

    Commentaires : voir le flux atom ouvrir dans le navigateur

    https://linuxfr.org/news/financement-participatif-pour-akira


Se connecter pour répondre
 

Sauf mention contraire, le site est placé sous double licence Creative Commons BY-SA et GNU Free Documentation License propulsé par NodeBB