Sortie de Devuan 2.0 « ASCII »


  • Prédateur

    Ce 8 juin 2018, un peu plus d’un an après la sortie de la version 1.0 Jessie de la distribution Devuan, est sortie la seconde version majeure 2.0_ASCII_, nommée d’après un astéroïde découvert en 1936 par Marguerite Laugier à l’observatoire de Nice, toutes les version de Devuan seront nommées d’après les planètes mineures, dans l’ordre alphabétique, la version unstable portant le nom de Ceres (première planète mineure). Cette version continue les efforts entrepris par le projet et apporte notamment la prise en charge de nombreuses architectures ARM embarquées.

    Bref historique

    À l’origine du projet Devuan (prononcé « dev‐one »), on retrouve un vétéran de GNU/Linux, Jaromil, et l’organisation Dyne.org, à l’origine de nombreux logiciels libres comme Dyne:bolic, distribution spécialisée dans le multimédia (dont la prochaine version se basera sur Devuan) ou Tomb, permettant de créer des dossiers chiffrés et portables. Depuis, de nombreux autres participants l’ont rejoint.

    L’objectif de Devuan est de respecter les principes originaux de Debian, mais aussi de conserver la simplicité et le minimalisme des composants système de base, contrairement aux choix effectués par le projet systemd. La principale différence de Devuan est donc l’absence totale de systemd et ses composants par défaut, ainsi qu’un effort pour que les logiciels qui dépendent de systemd soient modifiés pour ne plus en dépendre, permettant d’utiliser n’importe quel système d’initialisation (sauf systemd, évidemment).

    Devuan a su montrer que le projet n’était pas qu’un coup de gueule contre les pratiques de Debian mais bien un projet sérieux et pérenne, avec de nombreux volontaires, développeurs et utilisateurs œuvrant pour une distribution de qualité. Devuan représente désormais plus de 1 % des utilisateurs de Debian. Devuan est la distribution de base utilisée par de nombreuses autres distributions dérivées. Elle arrive en effet avec un SDK (Simple Distro Kit) pour aider les développeurs à modifier la distribution.

    Nouveautés

    À partir de cette version, Devuan n’est plus basée sur Debian, mais il est toujours possible de migrer de Debian Stretch à Devuan ASCII (ça ne sera plus le cas pour la prochaine version). Il est possible de migrer vers cette version depuis Devuan 1.0 Jessie, Debian Jessie ou Debian Stretch.

    Devuan propose désormais eudev à la place de udev (qui a été intégré dans systemd) pour la gestion des périphériques, et elogind à la place de logind (également partie de systemd) comme gestionnaire de sessions, mais il également possible d’utiliser ConsoleKit.

    Les miroirs Devuan sont désormais également accessibles via Tor.

    Le serveur X peut désormais être démarré sans demander de droits super‐utilisateur (root), ce qui permet de le démarrer directement en tant qu’utilisateur en ayant installé elogind et libpam-elogind avant de lancer startx.

    Un service de recherche des paquets a également été mis en ligne.

    Le nombre d’images que l’on peut démarrer est également en hausse, avec des images autonomes (live) avec un bureau Xfce 4, des images d’installation, une image autonome minimale en mode texte (360 Mio) et des images virtuelles pour QEMU, VirtualBox et Vagrant. Devuan propose également un nombre important d’images pour systèmes embarqués : Raspberry Pi 1-2-3, BeagleBone, Chromebook, téléphones Motorola Droid 4, Nokia N9, N900 et N950, ainsi que des images génériques pour processeurs Allwinner.

    Futur

    Les efforts de développement sont maintenant dirigés sur la prochaine version Beowulf qui devrait sortir dans un an. La version précédente Jessie a été placée en oldstable. Elle avait été annoncée comme LTS (long term support) l’année dernière, c.‐à‐d. une version à support étendu, mais aucune date de fin de support n’a encore été annoncée.

    Télécharger ce contenu au format Epub

    Commentaires : voir le flux atom ouvrir dans le navigateur

    https://linuxfr.org/news/sortie-de-devuan-2-0-ascii