la vraie carte de la couverture des réseaux


  • Manchot Adélie

    0_1517691527668_monreseaumobile-loupe-400.jpg



    Pour évaluer les performances des réseaux mobiles, l’Arcep considère deux critères, mis en avant sur son outil monreseaumobile.fr:

    la couverture, qui reflète sous format cartographique l’ampleur du réseau déployé par chaque opérateur (découlant de la quantité d’antennes existantes), et la qualité des services mobiles, depuis la qualité sonore d’un appel à la rapidité de téléchargement d’un fichier.

    Couverture des services mobiles

    Sur la base des cartes de couverture des opérateurs, l’Arcep calcule les taux de couverture de la population et en superficie du territoire, pour les différentes technologies. Ces taux reflètent la possibilité, à l’extérieur des bâtiments, d’accéder à un service.

    Les nouvelles cartes de couverture mobile, contrôlées par l’Arcep(dernière mise à jour : septembre 2017)

    Pour étendre leur couverture mobile, les opérateurs déploient en continu des antennes 2G, 3G et 4G sur le territoire : elles forment la base de leur réseau mobile. La répartition de ces antennes sur le territoire, leur puissance d’émission, les contraintes géographiques alentour, permettent à chaque opérateur de produire des cartes de couverture théorique. Réalisées à partir de simulations numériques, ces cartes donnent une information concernant l’ensemble du territoire mais présentent des visions nécessairement simplifiées et donc encore imparfaites de la réalité. L’Arcep définit le format de ces cartes de couverture, qui ont vocation à être publiées par les opérateurs. L’Arcep en contrôle la fiabilité régulièrement, en réalisant des campagnes de mesures sur le terrain, dans toute la France.Toutefois, des différences, liées aux paramètres propres retenus par chacun des opérateurs dans leurs modélisations, peuvent exister, et limiter ainsi la comparabilité des cartes.