• Prédateur

    Sortie en bêta il y a maintenant un peu plus d’un mois, la dernière version en date de la plate‑forme de virtualisation libre XCP‑ng est maintenant disponible pour les environnements de production.

    Par ailleurs, XCP‑ng 8.2 est également la première version LTS proposée pour cette plate‑forme, elle bénéficiera donc d’un support allant jusqu’à cinq années.

    À propos de XCP‑ng

    Logo

    XCP‑ng est une plate‑forme de virtualisation Open Source basée sur Xen Project. Le projet fait partie intégrante de la fondation Linux en tant que sous‑projet incubée du projet Xen lui‑même. La plate‑forme existe depuis 2018 et a été lancée par le biais d’une campagne Kickstarter. XCP‑ng se positionne comme une alternative 100 % Open Source à Citrix Hypervisor (et de manière générale, à toute plate‑forme de virtualisation).

    Pour en apprendre plus sur l’historique d’XCP‑ng, vous pouvez consulter le site officiel ou encore l’une de nos dépêches précédentes sur LinuxFr.org.

    Une version LTS

    LTS XCP‑ng

    Cette nouvelle version de XCP‑ng est la première version « Long Term Support » (LTS), ce qui signifie que cette version bénéficiera d’un support pendant les cinq prochaines années qui inclura les correctifs de sécurité, des correctifs de bogues majeurs, ainsi que quelques mises à jour de pilotes dans la plate‑forme.

    XCP‑ng 8.2 — les nouveautés

    En dehors du fait que cette publication est la première version LTS pour XCP‑ng, il y a également quelques nouveautés notables.

    Réimplémentation de la gestion de l’UEFI

    Une version complètement réécrite de la gestion de l’UEFI dans XCP‑ng qui permettra à l’avenir aux développeurs de la plate‑forme d’être à la fois plus flexible et de disposer d’un meilleur contrôle. En tant que telle, cette nouvelle implémentation n’impactera pas vraiment les utilisateurs de la plate-forme, mais elle est un premier pas nécessaire en faveur de nouvelles fonctionnalités à l’avenir telles que l’amorçage sécurisé (secure boot) des machines virtuelles, actuellement sur la feuille de route.

    Accès au contrôleur Openflow

    L’accès au contrôleur a été automatisé dans l’interface de gestion dédiée à XCP‑ng : Xen Orchestra. Cette nouvelle fonctionnalité permet d’utiliser Open vSwitch pour contrôler plus finement le trafic réseau dans son infrastructure de virtualisation.

    Core Scheduling (expérimental)

    Dans le cadre de la mitigation des failles des architectures de processeurs Intel (Spectre, Meltdown…), la désactivation de l’Hyper‑Threading était devenu quasi systématique dans les infrastructures virtuelles. Le Core Scheduling permet de réactiver l’Hyper‑Threading tout en limitant les risques d’attaque par canal auxiliaire.

    Télécharger ce contenu au format EPUB

    Commentaires : voir le flux Atom ouvrir dans le navigateur

    https://linuxfr.org/news/xcp-ng-8-2-lts-est-disponible